Programme

ARS BENE CREDENDI
LA DEMEURE DU SILENCE 

La rencontre a été déplacé au vendredi 15 octobre 2021 au Temple Neuf à Strasbourg

&

Samedi 16 octobre 2021 au Climont

Le pasteur Gérard Janus publie un récit : « La demeure du silence ».
Paul Ricoeur évoque la « juste mémoire », ni trop, ni trop peu. Cette visée est parfois compromise. Pire que le « trop peu », il y a le passé occulté. Au fil de sa vie, Gérard Janus a compris petit à petit le poids de silences embarrassés et lourds. Il s’intéresse au destin d’un grand-père qu’il n’a pas connu, épuré après la Seconde Guerre Mondiale. Il comprend également que l’annexion nazie a laissé des traces profondes là où il est pasteur aujourd’hui, ainsi que dans l’histoire de l’Eglise luthérienne en Alsace et Moselle. Son livre est le récit de cette double enquête. Dans sa préface, Frédérique Neau-Dufour écrit : « Gérard Janus a appelé son livre La demeure du silence. Il aurait tout aussi bien pu l’intituler Le silence qui demeure. C’est ce silence qu’il entend briser grâce à son récit. Son livre courageux est un acte libératoire et inaugural. »

couv.jpg
ARS BENE CREDENDI
FAIRE FACE A LA PERVERSION
La rencontre du week-end au Temple du Climont 
&
La conférence du dimanche au
Temple Neuf  à Strasbourg ont dû être déplacés à une date ultérieure. Elle sera communiquée dès que possible 

 

De la pédophilie à l'inceste, du harcèlement moral ou sexuel en entreprise, en famille ou en groupe jusqu'aux relations mortifères que provoquent les « pervers narcissiques » : partout la perversion est un danger réel susceptible de culpabiliser, d'humilier, et même de détruire la personne. Certes, la psychologie apporte des outils de défense, mais la spiritualité peut, elle aussi, nous aider à « sortir par le haut » de situations inextricables. C'est ce que montre Lytta Basset en se fondant sur une exégèse originale de récits évangéliques pour répondre à dix facettes de la perversion (manipulation, harcèlement, humiliation...). Jésus, qui « ne juge personne », a des paroles et des attitudes propres à déjouer les pièges, à désamorcer la violence, qui sont autant de sources d'inspiration quelles que soient nos croyances. Et qui nous révèlent à l'inverse que nous sommes tous, un jour ou l'autre, tentés d'asseoir notre pouvoir sur l'autre de façon perverse.

 

Lytta Basset, philosophe et théologienne, a publié de nombreux essais chez Albin Michel, dont les derniers (Faire face à la perversion, Aimer sans dévorer, Oser la bienveillance...) explorent un genre littéraire nouveau, au croisement de la psychologie, de la spiritualité et de l'éthique.

 

BASSET_Couv_WEB.jpg
RETRAITE D’ÉTÉ 
RÉCITS de CRÉATION
Du vendredi 20 août au mercredi 25 août 2021 

Une retraite d’été sur le thème de la création

Face aux défis inédits de notre temps, comme la crise sanitaire que nous venons de vivre, le changement climatique, le développement toujours plus accéléré de la technique, la recherche d’un vivre ensemble dans un monde globalisé, il est urgent de mobiliser toute notre créativité

.

Les récits de création ouvrent des chemins. Ils viennent souvent du fond des âges et inventent le monde de demain. Ils constituent le patrimoine commun de l'humanité. Ils imaginent un début de l'aventure humaine et fondent ainsi les grandes civilisations du monde. Ils racontent les aventures croisées de Dieu et les hommes et déploient toutes les couleurs de l'imaginaire sur la question des origines, de la vie et de l’avenir.

Des ateliers d’écriture et de peinture nous invitent à les revisiter, à les relire et retracer, pour s’en inspirer et mobiliser notre élan créateur.

Anne Prouteau animera à nouveau les ateliers d'écriture et Alexandra Breukink les ateliers de peinture. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ATELIER DE PEINTURE 
SILENCE EN RÉSONANCE
La nouvelle date sera communiquée prochainement  

Le silence se fait rare. Il est peut-être la chose qui manque le plus à l’humain d'aujourd’hui, assourdi par les fracas du monde, bombardé de messages sonores et visuels, coupé de son intériorité, comme si on l’en avait chassé.

A une époque où le temps s’accélère et les repères remis en question, beaucoup d’entre nous ressentent la nécessité de retrouver les rythmes respectueux de la vie et de la nature, ainsi que de se re-connecter aux espaces de calme et de silence. Faire silence, se mettre à l’écoute, pour accueillir ce qui nous vient de l’extérieur et ce qui habite en nous. 

 

Avec l’artiste-peintre Sylvie Lander, nous proposons un séjour au Climont pour aller à la rencontre du silence. Au milieu de la nature, à partir de divers supports, textes (bibliques, méditatifs, littéraires), expressions artistiques, prières-méditations, marches silencieuses, nous essayerons de donner forme aux diverses facettes de notre silence par la peinture. 

Un Promontoire 

Penser, c’est être à la recherche d’un promontoire… 

Michel de Montaigne 1533-1592

To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.